Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.
Entrez les mots clefs à chercher :
 

Chroniques du Troubadour

Commentaires » 5

Heureusement, y a la vache qui rit ! L’automne installé les vaches quittent l’estive Bien engraissées par vos pacages nourriciers D’un pas léger les bêtes gagnent la vallée Rentrant chez elle remplies de forces vives. Derrière ce troupeau agitant ses sonnailles Téléphone à l’oreille d’un pas pressé marchant Suivis par l’armada de quatre quatre rutilants […]