Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.
Entrez les mots clefs à chercher :
 

Une avalanche de subventions

Commentaires » 0

En 2009, nous avions publié un article donnant quelques chiffres sur l’entretien de  l’espace à Montségur . A cette époque, le total des aides de la Politique Agricole commune (PAC) perçues par les éleveurs s’élevait à 106 435,83 € Aujourd’hui, pour la période du 16 octobre 2017 au 15 octobre 2018, le montant total versé […]

Le Troubadour l’avait prédit…voilà l’AFP

Commentaires » 0

Voyons-nous là les prémices de l’invasion Qui attend à court terme cette belle vallée Par son aspect sauvage à ce jour protégée D’une bien déraisonnable fréquentation ? Vos élus par l’odeur de l’argent alléchés Leurs électeurs ont trahis pour trente deniers La montagne contre subventions ont cédé Et les touristes sans tarder vont affluer. Préserver […]

La transumance de l’interrogation

Commentaires » 1

A Gilbert Puntis

Commentaires » 1

Souvenirs en mémoire d’un SAGE de notre commune depuis 15 ans disparu. Le blog sera  la colombe porteuse du souvenir que beaucoup de nos concitoyens ont zappé. Rappelons-nous de notre Maire Artisan, qui, lui, avait de la matière grise qu’il savait d’instinct utiliser à bon escient. Le troubadour lui rend hommage Visionnaire dans cette aveugle contrée […]

Plutochien sniffe la pub

Commentaires » 0

  Les publicités n’entrent pas spécialement dans ma culture canine, mais en voulant étudier de près les subtilités cachées dans les écrits du Maître Troubadour, mon regard s’est soudain figé sur une annonce bouleversante par sa discrimination larvée: « Arbre à chat en promo » Mon sang n’a fait qu’un tour devant un tel anticaninisme primaire. Arbre […]

Chroniques du Troubadour

Commentaires » 5

Heureusement, y a la vache qui rit ! L’automne installé les vaches quittent l’estive Bien engraissées par vos pacages nourriciers D’un pas léger les bêtes gagnent la vallée Rentrant chez elle remplies de forces vives. Derrière ce troupeau agitant ses sonnailles Téléphone à l’oreille d’un pas pressé marchant Suivis par l’armada de quatre quatre rutilants […]

Histoséguriens en quelques vers brocardés…

Commentaires » 0

En ce printemps où le bûcher allumé L’histoire fut perdue, à jamais oubliée; Chance inouïe pour la mémoire envolée De là-haut, sur MONTSEGUR, le savoir descendait. Alors concitoyens, pourquoi s’étonner, Que dans cette contrée, par la grâce bénie, Nous soyons tous,touchés par l’esprit, Qui de l’histoire,nous aide à décrypter les faits. Qu’il soit de parenté […]