Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Conseil Municipal enfin installé

Conseil Municipal enfin installé dans Actualité locale 200524052417946329

Élus depuis le 15 mars dernier, en raison du risque sanitaire les nouveaux conseillers municipaux n’avaient hélas pas encore pu être installés

C’est maintenant chose faite !

Le Conseil municipal a pu se réunir à huis clos ce matin pour élire le maire et nommer les adjoints

Comme prévu, Nicolas Digoudé est notre nouveau maire

Lionel Séguéla, Premier adjoint, Geneviève Albouy Seconde adjointe et Sébastien Mounié, troisième adjoint.

Tous nos vœux à ce nouveau conseil pour nous forger un  Montségur enfin apaisé où il fera bon vivre !

Un beau défi pour les 6 ans à venir !

 dans Evènements

Tous les Montséguriens seront là pour y veiller…

 

24 mai, 2020 à 17:19


2 Commentaires pour “Conseil Municipal enfin installé”


  1. Beaumont écrit:

    Félicitations! De beaux défis à relever pour cette nouvelle équipe…

  2. Michel de La Frabalière écrit:

    C’est l’avènement d’une nouvelle génération qui arrive enfin aux affaires de la commune ! Je ne doute pas qu’elle saura rompre avec les pratiques anciennes d’un Maire obstiné, indifférent à ses concitoyens et manœuvrier retors. Aussi souhaitons à cette équipe sympathique de réussir dans l’intérêt de tous les Montséguriens car à l’évidence la tache ne sera pas aisée. La crise sanitaire du Covid19 à lourdement impacté l’économie nationale et cause de sérieuses difficultés financières, on évoque aujourd’hui un endettement national équivalent à 115% du PIB (soit 2.600 milliards d’€) aussi l’État et les collectivités territoriales (Régions, départements et communes) vont devoir gérer les conséquences qui découlent de cette catastrophe sanitaire et économique. Les financements vont devenir extrêmement sélectifs et les choix budgétaires seront restreints à l’essentiel. Dans un tel contexte il s’agira donc de faire au mieux avec probablement moins (c’est là qu’il y aurait long à dire sur la politique d’investissement sur fond d’endettement de ces 12 dernières années). Enfin bref, en guise de conclusion je souhaite bon courage à tous et leur dis : Hardi-petit !


Laisser un commentaire