Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Changement de cap à Montségur !

Changement de cap à Montségur ! dans Actualité locale

Les urnes ont parlé le maire sortant et sa nouvelle équipe a été désavouée par les suffrages.

Malgré l’épidémie,les électeurs se sont déplacés en masse à Montségur et c’est par plus de 89% de suffrages exprimés que les Montséguriens ont manifesté leur opposition à l’AFP que le maire sortant a voulu leur imposer. Les électeurs ont largement plébiscité la liste d’opposition qui est massivement élue au premier tour avec une majorité écrasante.

La liste d’opposition de Nicolas Digpoudé

Nb Voix %
M. Lionel SEGUELA 83 73,45%
Mme Geneviève ALBOUY 80 70,80%
Mme Camille ARGIRAKIS 77 68,14%
Mme Severine BONNET 76 67,26%
M. Jérôme LAGARDE 74 65,49%
M. Cyrille DELMAS 73 64,60%
M. Sébastien MOUNIE 71 62,83%
M. Nicolas DIGOUDÉ 69 61,06%
M. Bernard ALLIEU 68 60,18%
M. Charlie OLIVIER 68 60,18%
M. Didier TRÉMOLIÈRES 65 57,52%

La liste du maire Sortant

Nb Voix %
M. Thierry BARBAT 44 38,94%
M. Elie ROY 37 32,74%
Mme Stéphanie SAINT LÉGER 33 29,20%
M. Thierry FONTA 32 28,32%
M. Denis SALLES 32 28,32%
M. Pierre-Antoine CLANET 31 27,43%
M. Robert FINANCE 31 27,43%
Mme Evelyne SOULAS 31 27,43%
M. Bernard BORIOS 28 24,78%
M. Gérard SOULAS 27 23,89%
M. Tristan BERGEROT 26 23,01%
15 mars, 2020 à 23:27


Un commentaire pour “Changement de cap à Montségur !”


  1. Michel de La Frabalière écrit:

    Les résultats de cette élection sont sans appel et c’est une gifle magistrale infligée à la « politique » de M. Finance ainsi qu’à ses colistiers. Cette défaite totale (pas un seul élu !) est sans aucun doute la conséquence directe de trois erreurs majeures en terme de stratégie politique :

    - Être restés sourds au rejet massif de l’AFP,
    - Reprendre sur cette nouvelle liste M. Finance,
    - Dire mettre ses pas dans ceux du Maire sortant fortement contesté sans prendre en compte les réticences exprimées.

    C’est cette certitude d’avoir raison seul contre tous qui a définitivement « coulé » cette liste. Il suffit pour s’en convaincre de comparer les résultats de 2020 avec ceux de l’élection municipale passée. Ainsi aux municipales de 2014 la participation était de 75.57%. Ce 15 mars 2020 elle a été de 89.14%. Cette progression de la participation (+ 13.57%) confirmée par un bond des votes exprimés (+ 18.12%) et une forte diminution des votes blancs et nuls (seulement 1.55 % en 2020 alors qu’ils étaient 6.11% en 2014) indique incontestablement une forte mobilisation et une détermination des électeurs à « sortir » ce Maire obnubilé par une vision environnementaliste imposée à marche forcée à une population qui sans être opposée sur le fond à ses projets demandait seulement un peu de tempérance et une réelle écoute. Les Montséguriens se sont heurtés à un Maire suffisant qui ignore le sens du mot dialogue et qui n’a aucun goût pour le compromis. Résultat lui et ses affidés se sont sévèrement fait dégager par des électeurs lucides et mécontents. Comment ne pas s’en réjouir ? C’est en effet une excellente chose que le suffrage universel vienne rappeler à certains que l’on ne gouverne pas contre un peuple, fût-ce même à l’échelle d’un village.


Laisser un commentaire