Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

AFP ou l’Art de Favoriser ses Proches….

Par courrier du 22 juillet dernier, le maire de Montségur a informé les propriétaires de la commune du  projet de création d’une Association Foncière Pastorale ayant pour but  de « mettre des unités de pâturages à la disposition des éleveurs locaux » et « assurer la maîtrise du foncier aux exploitants en place ».

C’est donc manifestement pour favoriser les éleveurs locaux, que, le 20 avril dernier, après un refus essuyé le 2 mars 2019, le maire a remis sur la table une délibération pour lancer la création de cette Association Foncière Pastorale.

Le 2 mars, pour éviter tout reproche de collusion possible le maire et son adjointe avaient eu la correction de s’abstenir.

Par contre, le 20 avril, M. Finance et Mme Quiniou, prétextant l’officialisation de l’installation de leur neveu en tant que cogérant associé du GAEC du Pichol (publication Gazette ariégeoise 22/02/2019) n’ont pas hésité à voter et même à utiliser les procurations qui leur avaient été confiées pour obtenir, à main levée une approbation de la délibération lançant les procédures préalables à l’A.F.P.

L’octroi de nouvelles subventions aux éleveurs locaux (déjà largement pourvus par la PAC) était l’un des principaux arguments avancés pour la création d’une AFP.

Devant l’acharnement du maire et son adjointe à faire passer en force cette délibération bénéficiant notamment aux intérêts de leur neveu comment ne pas s’interroger sur la régularité de ces manœuvres.

A Montségur, les éleveurs ont Toujours profité de la vaine pâture  et lors de diverses réunions, bon nombre de petits propriétaires avaient manifesté leur refus d’une AFP contrainte.

Un minimum d’impartialité aurait donc été la moindre des choses….

AFP ou l'Art de Favoriser ses Proches.... dans Actualité locale 19081905143740204

Affiché le 19/08/2019 sur le panneau d’information du village pour information des personnes de disposant pas d’internet

16 août, 2019 à 11:07


Laisser un commentaire