Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Un cadeau de la nature

Le 23 juin, après avoir pu profiter de la magie du solstice, le hasard m’a aussi offert une adorable rencontre…
Afin de protéger ce charmant bébé chevreuil, j’ai préféré attendre quelques jours pour qu’il soit plus autonome et qu’il puisse suivre sa maman avant de partager cet instant rempli d’émotion et de pur bonheur.

Bébé chevreuil
Longue et heureuse vie à toi gentil petit faon !

4 juillet, 2010 à 9:42


Laisser un commentaire