Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Un printemps brisé par la neige

Il aura suffit d’une seule journée pour ensevelir le radieux printemps que nous avions sous un épais linceul de lourde neige.

En plus des habituelles pannes de courant ou difficultés de circulation vite réparées, cette fois ci, la nature a payé un très lourd tribut à cet épisode hivernal.

Toutes les jolies fleurs qui paraient ce printemps ont été écrasées, partout les arbres chargés de fleurs ou de leurs premières feuilles ont été déracinés ou brutalement amputés de leurs plus belles branches.

les appels plaintifs de verdiers, chardonnerets merles ou pinsons témoignent de leur douleur devant la destruction des nids qui abritaient leurs premières couvées.

Certains que les images vous parleront mieux que les mots, voici quelques images de ce printemps 2010 brisé par la neige de mai.

Image de prévisualisation YouTube

6 mai, 2010 à 11:27


Laisser un commentaire