Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Voici le temps du jardinage

Avec les beaux jours, la vie des jardins de Montségur s’est rapidement réveillée. Que ce soit au Pichol où les fèves et petits pois ont pointé leur nez dans le potager de Francis tout affairé à installer un grillage pour supporter les rames de ses petits pois en passant par la fontaine d’Orgeac où les champs ont été retournés pour les plantations de pommes de terre et même dans le village où Bernard vêtu de son pull préféré (un peu élimé aux manches) a joliment travaillé la terre tout autour se ses chicorées rouges et ses dernier poireaux d’hiver tandis que Marie-Christine ravie de ses nouveaux plants de fraisiers déjà fleuris a confectionné une jolie cabane à oiseaux en osier qui décore gracieusement son jardin d’agrément.

Ah, j’allais oublier le gentil épouvantail très souriant qui surveille sans trop de férocité le potager de Céline. Mais voici quelques images de ma petite balade autour des jardins. 

Image de prévisualisation YouTube

31 mars, 2010 à 8:16


Laisser un commentaire