Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Sur la terrasse du dobermann

Depuis que le froid s’est installé à Montségur, la dame au dobermann a transformé sa terrasse en auberge pour tous les petits oiseaux de son quartier.

Pour ce dimanche, au menu : choucroute et bœuf bourguignon, un peu de graisse et le bout de lard pour se disputer un peu. Mais décidément, les oiseaux pourraient donner aux hommes des leçons de convivialité et de partage.

Un grand merci à Yvette qui alimente cette copieuse cantine pour oiseaux !!

Image de prévisualisation YouTube

14 janvier, 2010 à 10:33


Laisser un commentaire