Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Pourquoi pas un mammouth à Pratmaout !

chevre05.gifUne sous espèce de bouquetin des Pyrénées, en l’occurrence « Capra pyrenaica ssp. pyrenaica », dont le dernier individu a disparu en 2000, a été ressuscitée par clonage en Espagne. L’animal n’a survécu que quelques minutes à cause d’une malformation pulmonaire mais les scientifiques sont confiants pour des succès à venir.

chevre03.gifchevre03.gifchevre03.gif

Une information publiée dans la revue Theriogenology le 23 janvier dernier, et uniquement reprise dans les sites scientifiques. Pourtant ses implications potentielles sont énormes.

Selon le New Scientist, si la science actuelle ne permet pas encore de faire « revenir à la vie » des espèces animales aujourd’hui disparues, cette technologie pourrait se développer dans les années à venir. Si c’est le cas, peut-être  reverrons-nous alors le mammouth du château de FOIX, les rhinocéros laineux ou les tigres à dents de sabre folâtrer dans l’estive de Pratmaout….

cadrl298.gifA suivre…

18 février, 2009 à 10:24


Un commentaire pour “Pourquoi pas un mammouth à Pratmaout !”


  1. Plutochien écrit:

    Et les Dahus ?

    Waouh! super, je vais aller divaguer à Prémaout. A l’idée de sniffer la piste d’un mammouth, je me sens redevenir chiot des cavernes. Mais ce que j’aimerais le plus, c’est que nos savants en anticobêtologie reconstituent les dahus pyrénéens dextropattes. En effet, d’après une information top secret transmise par un rusé « vulpes-vulpes » des services spéciaux, il ne resterait plus dans nos montagnes que des dahus de la variété sinistropatte. Il faut donc agir vite dans les labos si l’on veut retrouver toute la biodiversité de notre bel environnement.


Laisser un commentaire