Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Première course de Fangio

Retrouvez cet article dans nos archives

8 février, 2009 à 12:32


Un commentaire pour “Première course de Fangio”


  1. Plutochien écrit:

    « J’aime l’âne si doux,
    Marchant le long des houx.
    Il prend garde aux abeilles
    Et bouge ses oreilles »

    Extrait d’un poème de Francis Jammes

    L’intrépide Fangio sera lui-aussi un âne, si doux, si doux…


Laisser un commentaire