Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Des cadeaux par milliers…

Retrouvez cet article en Archives du blog

 

20 décembre, 2008 à 22:08


Laisser un commentaire