Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Histoséguriens en quelques vers brocardés…

cathares01.gif

En ce printemps où le bûcher allumé
L’histoire fut perdue, à jamais oubliée;
Chance inouïe pour la mémoire envolée
De là-haut, sur MONTSEGUR, le savoir descendait.

Alors concitoyens, pourquoi s’étonner,
Que dans cette contrée, par la grâce bénie,
Nous soyons tous,touchés par l’esprit,
Qui de l’histoire,nous aide à décrypter les faits.

Qu’il soit de parenté ou nouvel arrivant,
Jeune ou vieux, petit ou grand,
L’histoire n’a aucun secret pour chaque habitant.

Historiens par la grâce de dieu,
nul besoin d’études et doctorats
Toute thèse est prouvée quand on vit en ce lieu.

Immeubles au château, cromlech dans la décharge,
moules
à louis d’or. j’en passe et des meilleurs.
Histoire véritable… ou bien cherchez l’erreur !

daviel.gifLe troubadour

19 décembre, 2008 à 19:23


Laisser un commentaire