Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Sympatique rencontre

Vous pouvez retrouver cet article dans les archives du bog

15 novembre, 2008 à 21:56


Laisser un commentaire