Liure avèm nascut, nos emmuralhar an volgut, nos far calar, n’an pas pogut.

Premiers rayons sur Montségur


Retrouvez l’intégralité de la chanson Montségur de Claude Marti dans un clip
à la page « lo miu Montsegur« 

claudemarti.jpg
Claude Marti en concert à Montségur

Les premiers rayons sur Montségur, telle est la vue dont nous avons la chance de profiter tout au long de l’année et que nous espérons vous faire partager au fil des saisons.

Premiers rayons sur Montségur dans Actualité locale Ciel%20de%20rentr%C3%A9e

Image de prévisualisation YouTube 
Vidéo LB 19-01-2010

  Pas besoin de monument

« Per saber çò que viure vòl dire » !

Ciel d'orage sur Montségur

Le 4 mai 2009, Monsieur Jean-François Laffont, avocat, Président de Fondacion Occitania et de Convergencia Occitana a publié sur notre blog un commentaire laissant supposer que tous ceux qui le souhaitent auraient la liberté d’avoir leur opinion sur le monument de Daniel COULET et que cette sculpture serait une création pour les commémorations du 800e anniversaire de la croisade contre les albigeois.

Depuis ce commentaire, nous avons été priés de retirer les photographies du monument réalisé par Daniel COULET et ces photos ont même disparu du blog où elles étaient publiées.

Vous comprendrez donc que nous ne pouvons rester sans réaction.

Comment pourrait-on croire que « tous ceux qui ont vu cette œuvre ont été touchés » ? Alors que par une étrange coïncidence il nous est demandé de faire disparaitre les photographies qui justement, permettaient de se faire une idée sur la beauté ou la symbolique de la monumentale sculpture.

Ce n’est qu’après l’accord de l’actuelle municipalité (le 25/04/09) pour l’acquisition de cette structure  que, cher Monsieur Laffont, vous nous proposez de présenter le monument aux Montséguriens.

Compte tenu de la censure dont nous sommes victimes, pardonnez-nous de penser que vous êtes seulement décidé, à grand renfort de paraboles, à faire assimiler aux éventuels réfractaires VOTRE « symbolique de l’œuvre »

Dans les faits, depuis 1998, sans jamais avoir proposé aux habitants de donner leur avis, vous œuvrez pour imposer ce monument à Montségur. On peut ainsi lire dans un compte rendu du conseil municipal de Montségur du 13 février 1998 que “contrairement à ce qui a pu être lu dans la presse, aucun accord n’a été donné à cette Fondacion”.

Il y a 11 ans, La sculpture, alors rattachée au massacre du 16 mars 1244, était censée intéresser le métro de Toulouse…
Aujourd’hui, c’est « un grand musée allemand qui s’est porté acquéreur… », et cette sculpture aurait été commandée pour le 800e anniversaire de la « croisade contre les albigeois »

Même si ce monument ne « coûte pas un centime à Montségur ou aux Montséguriens », laissez nous au moins, le droit de contester son arbitraire implantation.

Au nom de la tolérance et de la pluralité d’opinions que revendique votre fondation permettez que des occitans ne s’associent pas à votre exaltation pour ce monument qui va célébrer le déclenchement d’une croisade qui a meurtri l’Occitanie.

« Vous recordam pla fort » que votre « cruzada » est entrée dans l’histoire de l’Occitanie sous le nom de « grand masèl » (grande boucherie en lenga d’oc).

Pourquoi ne pas avoir décidé de faire le « geste fort », à Béziers en établissant votre symbolique homme qui “siffle avec les oiseaux” sur un lieu où « ses multiples racines qui plongent en terre » auraient pu se repaître du sang des Occitans massacrés le 22 juillet 1209 ?

Puisque vous revendiquez une identité Montségurienne et « l‘amour de cette terre et de ce village » que vous a transmis Paul AUDABRAM, pensez-vous sincèrement que votre oncle Paul avait besoin d’un monument supplémentaire pour sentir le sacré de SA TERRE et la fierté de vivre dans le rayonnement de la citadelle qui vit périr ses ancêtres ?

 Le 16 mars dernier, à Montségur, comme en témoigne votre discours, vous n’avez eu besoin d’aucun monument « Per saber çò que viure vòl dire ! » ni d’un quelconque « siffleur à racines » pour ressentir que « les oiseaux chantaient la même chanson dans le même vent frais venu des montagnes« .

Alors, de grâce, ne venez pas aujourd’hui  commettre le sacrilège de comparer votre sombre monument  à nos pures montagnes où, depuis des siècles, souffle l’espoir qui illumine LO NÒSTRE MONTSEGUR !

lomiumontsgur.jpggravlb.jpg

Photographies Lison Bouychou -  Croquis LB du monument de Daniel COULET

31 décembre, 2009 à 8:00 | Commentaires (10) | Permalien


Dur dur d’avoir des infos

En essayant de visiter le site de la Mairie de Montségur, surprise,  voilà ce que m’a affiché Google…

Dur dur d'avoir des infos dans Actualité locale 19091606265376089

Espérons que la communication sera bientôt rétablie pour enfin avoir quelques informations sur la vie locale !

190916063139550739 dans Humour

16 septembre, 2019 à 18:32 | Commentaires (0) | Permalien


Infos et Petite Manip

Cette semaine, une note d’information a été diffusée dans la boite à lettre des habitants de Montségur

Infos et Petite Manip dans Actualité locale 190914103759753344

Pour le site internet, il est prudent de vérifier l’emploi du FUTUR dans cette note d’information avant de se ruer vers le site de la mairie où pour le moment il n’est possible de consulter ou télécharger que le Compte rendu de la réunion d’information des propriétaires du 24 août dernier.

Aucun des comptes rendus de séances de conseil municipal n’est pour l’instant visible et apparemment, les délibérations prises en Conseil municipal non évoquées dans cette information ne seront pas publiées…. C’est beau la transparence !

Concernant « l’invitation » à s’inscrire pour assister à un groupe de travail « AFP » :

D’évidence, seuls 5 propriétaires qui seraient « triés » suivant leur date d’inscription seraient conviés à cette réunion et seraient appelés à ajuster le périmètre, valider les statuts et le projet d’enquête publique.

Or, dans le compte rendu de la réunion du 24 août, il a été clairement spécifié que pour les statuts, seuls  le Nom, l’adresse, la durée et le nombre de membres du syndicat pouvaient être modifiés.

190914103756136085 AFP dans Evènements

Les textes de loi prévoyant que :

  • les statuts sont rédigés par l’assemblée générale de l’AFP
  • Le périmètre est quant à lui ÉVENTUELLEMENT défini par le conseil municipal s’il décide de lancer ou non la procédure de création d’une AFP

Il n’appartient légitimement pas à  un groupe de travail lambda d’où sont exclus plus de 99% des propriétaires concernés de « valider un dossier d’enquête publique »

La manipulation relève une fois encore d’abusives et contestables manœuvres du maire et certains conseillers dans ce dossier.

15 septembre, 2019 à 9:13 | Commentaires (0) | Permalien


Une avalanche de subventions

En 2009, nous avions publié un article donnant quelques chiffres sur l’entretien de  l’espace à Montségur .

A cette époque, le total des aides de la Politique Agricole commune (PAC) perçues par les éleveurs s’élevait à 106 435,83 €

Aujourd’hui, pour la période du 16 octobre 2017 au 15 octobre 2018, le montant total versé aux éleveurs s’élève à 204 794,05 € !

Une avalanche de subventions dans Actualité locale 190910105748441325

Du simple au double… alors que les broussailles gagnent chaque jour davantage les parcelles déclarées « prairies permanentes » visibles dans le  Registre Parcellaire Graphique qui est la base de données géographiques  servant de référence à l’instruction des aides de la politique agricole commune.

Vu  l’ampleur des fonds publics européens ainsi encaissés, avant de vouloir encore poursuivre la chasse à l’hectare en usant de méthodes s’éloignant des bases légales,  la moindre des choses pour les agriculteurs aurait été de procéder à l’entretien des parcelles qu’ils occupent déjà et dont l’usage leur a toujours été accordé gratuitement par les propriétaires de Montségur. Propriétaires  qu’on cherche maintenant à spolier avec l’aide des pouvoirs publics !

190910111542277439 AFP dans Actualité locale

En 2009 le Troubadour était déjà bien clairvoyant !

 

 

 

10 septembre, 2019 à 12:06 | Commentaires (0) | Permalien


La clé des choses cachées

La clé des choses cachées dans Actualité locale

Lien vers Jango Minor Swing – Django Reinhardt & Stéphane Grappelli

Pour ceux qui ont accompagné un ami,  cette clé des choses cachées :

Vers l’eau de Vie ou l’au-delà….

7 septembre, 2019 à 18:58 | Commentaires (0) | Permalien


A quand un dahuculteur à Montségur ?

A quand un dahuculteur à Montségur ? dans Actualité locale 190907105105375622

Un élevage de ce charmant et mythique animal serait certainement le bienvenu à Montségur, Village accueillant, convivial et GÉNÉREUX envers les éleveurs !

 Ariège dans Humour

Lien vers une vidéo Youtube

Une installation qui devrait plaire aux technocrates du tourisme…

190907110552549993 Cathare dans Libre expression

7 septembre, 2019 à 11:03 | Commentaires (0) | Permalien


AFP = Abeilles et Fruits Pollués

AFP = Abeilles et Fruits Pollués dans Actualité locale

Pour répondre aux interrogations de divers propriétaires de Montségur sur l’intégration de vergers et de ruchers dans le périmètre projeté pour l’AFP, la technicienne de la Fédération Pastorale de l’Ariège a répondu :

« -  Les vergers sont considérés comme terres agricoles ; la plantation d’arbres fruitiers n’empêche pas le pâturage des animaux autour des arbres (les arbres devront surement être protégés)

-  Les ruchers ne sont pas classés en bâtiment dans le cadastre. Pour cette raison les ruchers peuvent être intégrés au périmètre. Généralement dans les AFP en Ariège, les ruches sont mises (et déplacées) sur les terrains affectés à d’autres exploitants sans poser le moindre problème. »

L’inquiétante ignorance de l’actualité apicole en Ariège de la part de la Fédération Pastorale fait froid dans le dos …

En effet, un communiqué de presse publié par l’UNAF (Union Nationale de l’Apiculture Française) le 15/11/2018 est édifiant !!!

« COMMUNIQUE DE PRESSE
Comment les pesticides utilisés dans les élevages menacent les abeilles :
un rapport de l’UNAF appelle à une réelle prise en compte des risques

Au début de l’hiver 2008-2009, des apiculteurs ariégeois rapportent d’inquiétantes mortalités dans leurs colonies : plus de 4000 ruches mortes et des ruchers entiers décimés, conduisant à une forte suspicion d’intoxication des abeilles. Pourtant, ces apiculteurs, qui pratiquent la transhumance en haute montagne, sont installés à des distances considérables de la première culture végétale. En revanche, ce sont les insecticides utilisés pour l’élevage des troupeaux voisins qui éveillent les soupçons. Depuis lors, des mortalités dans des situations comparables ont été rapportées à plusieurs reprises comme en Aveyron en 2010 ou au cours de l’hiver 2013-2014 dans la partie orientale des Pyrénées, affectant jusqu’à plusieurs centaines de ruches.

Pour mieux comprendre ces phénomènes, l’Union Nationale de l’Apiculture Française a commandé un rapport dans le but de dresser un état des lieux des insecticides utilisées dans les élevages bovins et ovins, de comprendre leurs mécanismes d’actions sur les abeilles, d’interroger leurs règles de mise sur le marché et de mesurer les risques pour l’activité apicole.

Réalisé sous la direction scientifique de Jean-Marc Bonmatin, chercheur au CNRS, avec le concours de la Fédération Française des Apiculteurs Professionnels (FFAP) et de l’organisation européenne Bee Life, ce rapport confirme les risques que représentent les pesticides utilisés dans les élevages pour les abeilles et le déficit de prise en compte de ces dangers dans les évaluations des produits et dans l’encadrement de leur utilisation :

  • Les insecticides utilisés dans les élevages, à usage vétérinaire et biocide, sont
  • neurotoxiques, parfois systémiques, et toujours nocifs pour les abeilles.
  • Les abeilles sont exposées à des doses potentiellement nocives de ces molécules via la contamination des eaux et des excréments du bétail.
  • Ces problématiques sont ignorées lors de l’évaluation de ces produits.
  • On constante une inquiétante méconnaissance par les pouvoirs publics des pesticides utilisés et des quantités employées dans les élevages. »

Pour consulter le rapport scientifique :
https://www.unaf-apiculture.info/IMG/pdf/rapport_pesticideselevageabeilles_vf_final_112018.pdf

La désinvolture de la Fédération Pastorale voulant contraindre certains apiculteurs  et propriétaires de vergers à une exposition directe des colonies d’abeilles et des fruits par des pesticides toxiques est effarante !

Vouloir ainsi nous obliger à subir une telle pollution est carrément criminel !!!!190906012203182138 Abeilless dans Coup de gueule

 

6 septembre, 2019 à 13:22 | Commentaires (0) | Permalien


Objectif Pastoral ?… On peut en douter.

Objectif Pastoral ?... On peut en douter. dans Actualité locale 190905101109145722

Le périmètre projeté pour l’AFP  fait apparaître l’intégration de 2 parcelles communales A852 ET A4295 d’une surface de près de 30ha  autour du château jusqu’au Roc de la Tour et la route départementale dans les gorges du Carroulet.

190905101108518998 AFP dans Coup de gueule

Vu la configuration du terrain, voudrait-on nous faire prendre des vessies pour des lanternes ?

5 septembre, 2019 à 10:26 | Commentaires (1) | Permalien


AFP : Anormale Façon de Procéder

A l’occasion de quelques réunions, les propriétaires de Montségur se sont vu présenter  une vision idyllique de l’AFP :

AFP : Anormale Façon de Procéder dans Actualité locale 190902064502268977

Donc l’AFP, comme son nom l’indique, a vocation agricole ou Pastorale.

Mais, le dessein clairement précisé par la commune est « un peu » différent :

1909020645019918 dans Coup de gueule

 On est quand même en droit de se poser quelques questions :

Le Pastoralisme décrit la relation interdépendante entre les éleveurs, leurs troupeaux de ruminants et leur biotope

- La commune serait-elle devenue exploitante agricole ou éleveur ?

- Prendrait-on les visiteurs du château pour du bétail broutant de l’herbe ?

- Est-ce bien dans l’intérêt des propriétaires des terrains frappés par l’AFP que les éleveurs ont signé l’engagement suivant ?

190902065640124244 dans Libre expression

A moins que, comme ils l’ont fait lors du passage du Tour de France en percevant 5€ la place pour se garer, ils n’aient montré au maire l’un des exemples de « valorisation du patrimoine » envisageable pour l’avenir.

Déposséder les propriétaires de Montségur pour transformer leurs prés en parking payant, histoire de « remplir le tiroir-caisse » de certains,  cela n’est pas ce que j’appellerais œuvrer pour le bien de tous les administrés.

Ce doit sans doute être l’une des facettes de ce que nos technocrates du tourisme local désignent avec délectation « l’interprétation du catharisme »…

2 septembre, 2019 à 19:02 | Commentaires (0) | Permalien


Adieu Gégé ….

Adieu Gégé .... dans Actualité locale

Aujourd’hui 1er septembre, tu es parti dans le silence de la vie.

Les arbres auprès desquels tu te régénérais et les oiseaux qui se posaient sur ta tête se sentent un peu orphelins.

Tu aimais la nature, elle t’a nourri dans une époque douloureuse de ta vie.

Tes coins de champignons ne sentiront plus les vibrations de tes pas.

Dans le quartier, Malheureusement, nous n’entendrons plus ta musique.

Ton humour un peu « hard », ton esprit et ta façon de discuter sur tant et tant de sujets vont bien nous manquer.

Tes amis et les personnes qui t’ont côtoyé ont pu apprécier ta culture sur plein de domaines.

L’homme qui pouvais parfois déranger par son franc parler ou  certains moments d’égo surdimensionné l’entrainant à de mémorables  « pétages de boulons » mais surtout,  nous n’oublierons jamais le personnage attachant et généreux que tu étais.

Aujourd’hui, Yves, ton fidèle ami et le quartier étaient autour de toi…

Salut Gégé !

Pour ceux qui souhaitent saluer Gérard une dernière fois:
La crémation aura lieu Jeudi 5 septembre à 13h30 au crématorium de Pamiers.

Ses cendres seront dispersées samedi après midi en un lieu qui lui était cher.

1 septembre, 2019 à 11:25 | Commentaires (1) | Permalien


Fête des Plantes Sauvages à Rouvenac

Fête des Plantes Sauvages à Rouvenac  dans Evènements

Le 31 Aout

Venez découvrir

un marché artisanal avec plantes et dérivés…

une grainothèque (prenez vos graines, boutures, plantes à échanger)

l’exposition de l’association L’Ortie :

Jardins de trottoir, la biodiversité dans la ville

des savoirs-faire autour des plantes pour acquérir un peu plus d’autonomie

et beaucoup plus…

Venez participer

aux ateliers / tables rondes divers et variés,

aux sorties botaniques

à tous ces moments de rencontre et de partage autour des plantes

Venez déguster et savourer

des plats et boissons à base de plantes et de produits bio et locaux

Venez danser… chanter… voir les spectacles surprises…

Un troc/don/vente de livres « Nature » d’occasion est prévu, amenez ceux que vous souhaitez faire circuler !

contactez les si vous souhaitez y participer

Bastien : 06 08 42 54 79

 dans Evènements

30 août, 2019 à 6:27 | Commentaires (0) | Permalien


12345...71